Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 15:37

         comme à mon habitude après un amorçage copieux l'avant veille j'installe mes cannes et je réamorce avec parcimonie mon poste pour ne pas effrayer les poissons qui s'y trouveraient car ce matin 8 juin le poisson est en effervescence.                                                                                                                                 En retournant à la voiture pour prendre le restant de mes affaires je revis la prise de la veille,une somptueuse carpe commune de 20 kilos, et machinalement je regarde ma montre et me dis <<d'ici une heure j'aurai mon premier départ>> mais le cri effréne de mon fox retentit tout en courant je me dis <<c'est beaucoup trop tôt et moi qui ne suis pas prêt>>je jette un oeil sur le voyant c'est la canne du milieu le scion en tremble .
En prenant la canne en main je constate qu'il y a plus de tension sur le fil et que celui-ci décrit une boucle en surface je me dis : serait il coupé? je regarde machinalement  mon fil et dans sa direction je n'aperçois qu'un oiseau sur l'eau qui bat des ailes.                                                                                                                                                                                                               Ne serait ce pas un héron cendré et en même temps je recupère ma bannière elle se met en tension dès que ce ventre est repris je ferre et je pompe en même temps je constate que le héron ne bat plus des                  ailes  et  se  met  à crier si fort Je me dit<<moi qui voulait passer inapapreçu c'estgagné>>                                                                                               J'ai compris que je n'étais non pas attellé a une mémère mais bien au héron . Comme par enchantement le ciel se noirçit non pas de corbeau mais de hérons !!qui décrivent des cercles tout en poussant des complaintes.   Après une bagarre épique je réussis à ammener le héron tout en lui parlant je réussis à défaire une partie de ligne mais dès que j'approchais la main de son aile  il me lança son poignard (bec) dans ma direction j'ai eu le souffle coupé un instant après maintes manoeuvres je reussis à lui libérer l'aile de son emprise il partit comme un bolide sur l'eau .                                                                                                              Et le ciel retrouva son calme ainsi que la rive mais son regard et son poignard me restera à jamais graver dans mon esprit .

Partager cet article

Repost 0
Published by pat - dans histoires
commenter cet article

commentaires

Maous Artiste Défiant l'Olibrius 05/01/2009 18:55

Je n'avais pas poussé la visite assez loin ! Je pêchais quand j'étais en Normandie, j'adorais pratiquer la pêche au toc. Ma

Carle Sylvianne 28/06/2008 17:44

Bonjour mon Fils,Je ne te savais pas aussi poète c'est joliment bien dit. Et tes souvenirs aussi.Je t'embrasse très fort et continu c'est très bien.Maman

Présentation

  • : photos nature en herbe
  • photos nature en herbe
  • : de simple photos de natures (insectes oiseaux ...)prisent avec un bridje et un compact c'est possible !!!! avec le temps j'ai migré vers le réflex
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives